Epoque des grandes tanshumances

 

« Premier week-end de juillet. Ça y est les moutons entament leur transhumance vers le Sud et le Soleil. Non contents de s’entasser à longueur d’années dans des appart’ « clapier à lapins », les transports en communs, les bureaux et les ateliers, dans des stades et des salles de concerts mainstream… les voilà prêts à le faire sur des plages pleines de leurs semblables. Et tout ça pour quoi, hein ? Pour se faire griller sous les UV cancérigènes, comme des saucisses sur la braise d’un barbecue. Se faire tondre le peu de laine qu’il leur reste sur le dos par des vendeurs de gadgets souvenirs à la con (25€ la tasse avec le bateau de pêche à la moule stylisé dessus, 50€ la coiffe bigouden, etc.)… et pour oublier, un mois durant, qu’ils ne sont que des pions et des boulons interchangeables d’une immense machine, qui n’a de cesse de les broyer et de les détruire ! Et que, comme tous les moutons, c’est à l’abattoir qu’ils finiront leurs jours ! Allez, sur ce, bonnes vacances !!! »

Publié dans : Articles |le 4 septembre, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Philires... |
romans et nouvelles |
Blog officiel de l'éco... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Bouquinerie de Pont de B...
| cheikh451964
| Capitaine!