Alcool

 
Toujours les mêmes tournées dans les bars
Des virées interminables qui m’épuisent
A traîner seul avec mon cafard
Et vouloir le noyer dans la tise
Tous les soirs accoudé au comptoir
A diluer mes envies d’abstinence
Au fond d’un verre de bière, d’un Ricard
J’ s’rais jamais un modèle d’ tempérance
 
Tous les matins de mauvaise humeur
J’ sors de mon lit, direct j’ vais vomir
Les excès d’ la veille ainsi qu’ ma bile
La haine est digeste et ça m’ fait peur
Faudrait que j’ me calme que j’ lève le pied
Mais si par malheur l’ démon d’ l’alcool
S’empare de moi alors c’est baisé
Et après trois litres c’est sûr qu’ j’ décolle
 
Je décolle, je m’envole et j’ déconne
T’as pas idée du nombre de conneries
Que j’ balance quand l’heure d’ l’apéro sonne
Ça en d’viens triste tant ça pue l’ennui
Y a pas plus de joie au fond d’ ce verre
Qu’y a d’ cervelle dans le crâne d’un condé
A force tout ça moi ça m’ désespère
Allez patron, r’met nous une tournée

Publié dans : Chants |le 7 septembre, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Philires... |
romans et nouvelles |
Blog officiel de l'éco... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Bouquinerie de Pont de B...
| cheikh451964
| Capitaine!