Working Class… Zeros !

 

        Tu me fais doucement rigoler
    Toi qui fantasme l’ouvrier
    Quelle fierté à s’faire exploiter
    A perdre sa vie à la gagner
    Du matin au soir à l’usine
    Pour crever dans la débine

        Working class… Zeros !
        Bien passif et résigné !
        Working class… Zeros !
        Dis-moi où est ta fierté ?!
        Oï !

    Quand t’auras pris tes vingt ans
    A trimer pour un patron
    Tu trouveras ça moins marrant
    A moins d’aimer la prison
    Crèveras-tu d’espoirs déçus
    Où te seras-tu battu ?

        Working class… Zeros !
        Bien passif et résigné !
        Working class… Zeros !
        Dis-moi où est ta fierté ?!
        Oï !

    Société d’ consommation
    A fait de toi un mouton
    N’ pensant plus qu’à ta sale poire
    Sur l’ chemin de l’abattoir
    Alors working class zeros
    N’espère plus que la cirrhose !

        Working class… Zeros !
        Bien passif et résigné !
        Working class… Zeros !
        Dis-moi où est ta fierté ?!
        Oï !

Publié dans : Chants |le 12 septembre, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Philires... |
romans et nouvelles |
Blog officiel de l'éco... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Bouquinerie de Pont de B...
| cheikh451964
| Capitaine!